☀️🥵 Venez chercher la fraicheur sur nos murs ! Toutes nos salles sont climatisées pour vous offrir un moment de sport et de fun au frais

L'escalade comme thérapie pour les patients Alzheimer

Publié le 3 augustus 2022 - Actualités

NON, IL N'Y A PAS D'AGE POUR PRATIQUER L'ESCALADE

Avec l'âge ou le handicap, s'installe l'idée que les capacités sont limitées et que la découverte de nouvelles pratiques sportives n'est pas possible. Bien au contraire, gravir de nouveaux sommets et repousser les limites de l'imagination est primordial pour maintenir un bien être physique, psychologique et social.  

Les bienfaits de la pratique de l'escalade sont multiples et bien connus des professionnels de santé accompagnant auprès des personnes âgées. Tout d'abord penser à bien s'attacher pour assurer sa propre sécurité, oblige le grimpeur a se responsabiliser, à prendre conscience de l'activité et rassure.

Vient ensuite le moment de poser une première main sur le mur, de se familiariser avec les prises. Puis un pied, puis 2. La gestuelle de l'escalade s'apparente à de la gymnastique douce, elle renforce la motricité, la souplesse et la coordination sans même s'en apercevoir. C'est un des aspects magiques de l'escalade, on est tellement concentré sur le pas d'après qu'on en oublie que l'on fait du sport. Cela permet aux personnes ne sollicitant pas ou que très peu leur corps au quotidien de reprendre conscience de leur schéma corporel.

La pratique de l'escalade c'est aussi le renforcement de l'équilibre, de la tonicité et de la force; on tire dans ses bras, on pousse dans ses jambes pour monter et ne pas basculer en arrière. Beaucoup ne s'en croit plus capable et sont très surpris de se redécouvrir des capacités physiques insoupçonnées.

On reprend confiance en soi, on retrouve l'envie de se dépasser et sa capacité à progresser malgré l'âge ou la maladie.

Enfin, appréhender la verticalité et la hauteur c'est dompter ses peurs et ses appréhensions. C'est gravir une marche de plus, c'est atteindre le sommet et surtout se jeter dans le vide. On reprend du plaisir à la découverte et on retrouve une fierté trop souvent oubliée.

Chez Hapik Chambourcy nous avons récemment accueilli un groupe de résidents des Villa d'Epidaure pour un cycle de plusieurs semaines, voici leurs témoignages:

"Retrouver une pratique inattendu leur a permis de retrouver cet élan vital et cette envie de continuer à vivre" Irène Blayo Morice, psychomotricienne de la Villa d'Epidaure de Garches

"Les bienfaits de l'escalade c'est le bien être des résidents, le fait de les voir rire, sourire, avoir confiance en eux [...] Et le plus important, on oublie la pathologie. La pathologie est mise KO [...] on voit juste une personne face à un mur d'escalade prête à grimper" Violaine de St Hilaire, psychomotricienne de la Villa d'Epidaure de la Celle St Cloud

"J'ai eu la trouille et puis j'y suis allée quand même"

"Ca nous fait du bien tout ça"

Voir la vidéo témoignage: https://www.youtube.com/watch?v=QDADiCaONfY